130 rue de la gare 62220 CARVIN

Cabinet de parodontologie à Carvin (62)

Dr Michel Sanchez - Dentiste exclusif en soin des gencives dans le Pas-de-Calais

130 rue de la gare 62220 CARVIN
130 rue de la gare 62220 CARVIN

La brosse à dent manuelle ou électrique ?

Faut-il garder sa traditionnelle brosse à dent manuelle ou investir dans une brosse électrique high tech ?

Les origines :

L' objectif principal du brossage dentaire est d'éliminer mécaniquement le biofilm dentaire ( ou plaque dentaire ) .

 Depuis la préhistoire , l' homme s'est préoccupé de son hygiène bucco-dentaire , certes de façon rudimentaire à l' aide de petits bâtons en bois ( ancêtres de nos cure-dents ! ) . La brosse à dents , sous sa forme actuelle : avec un manche , une tête et des poils , apparait en Chine au 15°siècle ( manche en bois ou en ivoire et poils de sanglier ) . Elle est introduite en France au 16° siècle , mais connait un succès très limité ( réservée aux plus fortunés ) et subira très peu d'évolution . Seuls les poils d' animaux varieront selon les modes : soies de chèvre , blaireau , porc ...En 1938 , la société américaine DuPont invente la  brosse à dents avec des poils de nylon , beaucoup plus hygiéniques que les poils d' animaux ( mini-tuyaux remplis de microbes ! ) . Et en 1960 est commercialisée la première brosse à dent électrique ( Broxodent ) .

Aujourd'hui ?

Les deux instruments manuel et électrique coexistent et continuent d' évoluer :

- pour la brosse manuelle :

  - poils : extra-souples ( brosse post-opératoire : 7/100 ) , souples ( brosse chirurgicale : 15/100 ) , médium ( 20/100) , durs ( 25/100 et au-delà : format en voie de disparition , trop agressif pour l' émail et la gencive ) .

  - tête : de taille : mini, petite , normale ; de forme classique ( rectangulaire ) , triangulaire , ...

  - manche : ergonomique , coudable  , ...

- pour la brosse électrique : 2 familles principales

  - oscillo-rotative :  avec tête adaptable , de forme ronde , animée de mouvement circulaire alterné dans un sens puis dans l' autre .

  - sonique : avec tête adaptable , de forme rectangulaire ( classique ) , animée de mouvement de balayage latéral de haute fréquence et de grande amplitude .

Les objectifs :

Choisir une brosse électrique avec une batterie rechargeable de bonne qualité , assure un confort d'utilisation bien supérieur par rapport à un modèle à piles .

- L' objectif principal du brossage dentaire est d'éliminer mécaniquement le biofilm dentaire( ou plaque dentaire ) . Mais force est de constater que ce projet reste encore celui du thérapeute ( chirurgien-dentiste , parodontiste ) et de la médecine bucco-dentaire de façon générale . Dans leur très grande majorité , les individus vont utiliser leur brosse à dent ( manuelle ou électrique ) après un repas pour retirer les débris alimentaires avec pour but affiché :  une amélioration du confort buccal , de l' haleine , de la blancheur des dents , de la santé dentaire ( caries , gingivites ) .

- Secondairement : 

Ne pas irriter la gencive ( ou l'émail ) lors du brossage est un point capital , d'ou la nécessité de choisir une brosse ( ou une tête de brosse ) souple ; et même extra-souple en présence de signes inflammatoires aigus : saignements abondants, oedèmes , ...

Préférer toujours une brosse avec une tête petite ou compacte , pour un accès plus facile dans les secteurs molaires ( versant externe ) et secteurs incisifs ( versant interne ) .

Choisir une brosse électrique avec une batterie rechargeable de bonne qualité , assure un confort d'utilisation bien supérieur par rapport à un modèle à piles .

Avant de choisir entre le manuel et l' électrique , il est nécessaire de connaître leurs avantages et leurs inconvénients .

Avantages :

il est bien clair que la brosse électrique dépasse aisément la brosse manuelle en matière de capacité à réduire le biofilm dentaire

- brosse manuelle : économique , transport aisé , large gamme de modèles , bonne sensibilité tactile .

- brosse électrique : efficacité significative et supérieure à la brosse manuelle pour enlever la plaque dentaire ( étude COCHRANE / 2014 ) , manipulation " confortable " (effort réduit ) , présente des fonctions complémentaires : minuteur , détecteur de pression , modes (vitesse , etc. )

Inconvénients :

- brosse manuelle : instrument difficile à bien utiliser pour atteindre l'objectif recommandé par la profession dentaire : 2 minutes 2 fois par jour ( UFSBD / 2013 ) .

- brosse électrique : coût assez élevé , batterie à recharger régulièrement , faible sensibilité tactile .

Bilan : Si l'on compare les deux instruments , il est bien clair que la brosse électrique dépasse aisément la brosse manuelle en matière de capacité à réduire le biofilm dentaire .

Mais en présence d' inflammation gingivale je ne conseille pas l' usage d'une brosse électrique : un mouvement  rapide de la tête peut devenir trop " violent " envers une muqueuse fragilisée .

En conclusion ,  il est primordial de comprendre que l'usage d'une brosse à dents ne sera efficace que si une technique bien codifiée est acquise ( méthode , procédure , temps de réalisation , contrôle ) . Sinon , on ne pourra échapper au contexte actuel :

- 56 secondes : temps moyen d' un brossage en France pour enlever 5 à 10% de plaque dentaire !

Par ailleurs , n'oublions pas qu'une brosse aussi sophistiquée soit-elle , ne peut enlever que 60% du biofilm dentaire global . Pour atteindre les 40% restants , des brossettes inter-dentaires de taille différente seront indispensables , combinées parfois à du fil dentaire . Et bien évidemment , cette instrumentation complémentaire nécessite aussi un apprentissage préalable à son utilisation . ( lire aussi : le patient et son traitement parodontal) .

Brosse à dent manuelle ou électrique : faut-il choisir ?

  • Aujourd'hui il est scientifiquement prouvé que la brosse à dent électrique est plus efficace que la brosse manuelle .
  • Mais il est indispensable qu'une technique de brossage soit enseignée avant l' utilisation de l' instrument manuel ou électrique. Apprentissage qui débute dans le milieu familial ( ou scolaire ) , et doit absolument se consolider au sein du cabinet dentaire .
  • Le chirurgien-dentiste et le parodontiste ont la pleine capacité pour vous guider dans l'enseignement d'une ou plusieurs techniques de brossages , selon l'instrument utilisé et surtout selon l' état de votre santé buccale : sain , gingivite ou parodontite.

Dernière mise à jour le: 13/09/2020

Article rédigé par le praticien