130 rue de la gare 62220 CARVIN

Cabinet de parodontologie à Carvin (62)

Dr Michel Sanchez - Dentiste exclusif en soin des gencives dans le Pas-de-Calais

130 rue de la gare 62220 CARVIN
130 rue de la gare 62220 CARVIN

Alcool et parodontite

Liens entre alcool et maladie parodontale

Consommation d' alcool et impact sur la santé parodontale

L’alcool est le troisième facteur de risque le plus important engendrant de multiples pathologies, et des décès prématurés , après le tabagisme et l'hypertension artérielle .

L'abus d'alcool entraîne différentes pathologies comme :

- une diminution des défenses immunitaires,

- une baisse de la capacité de coagulation,

- une altération du métabolisme osseux,

- un défaut de cicatrisation

- et une toxicité directe sur les tissus ...

Mais aussi des troubles comportementaux qui altèrent la vie sociale  .

En  France,  l’alcool  est  la substance psychoactive la plus consommée.


La parodontite est une maladie inflammatoire chronique d’origine infectieuse, caractérisée par la destruction des tissus parodontaux qui constituent le support des dents ( ou parodonte ) .

Il semble logique que les effets nocifs de la sur-consommation d'alcool ( cités plus haut ) aggravent les signes de la parodontite :

- si le système de défense faiblit , l'infection parodontale augmente ;

- si la formation osseuse est perturbée , la perte d'attache peut s' aggraver ;

- si la cicatrisation s'altère , la fermeture des poches parodontales sera compromise lors du traitement parodontal ;

- de même , une toxicité de l' alcool sur les tissus risque de se combiner à l' effet des toxines relarguées par les bactéries responsables de la parodontite ( cf. la plaque ou le biofilm dentaire ) .

Mais " le bon sens clinique " est-il confirmé par la recherche médicale ?





alcool et vin
alcool et vin

Liens entre consommation d' alcool et parodontite

alcool et silhouette
alcool et silhouette

La plupart des études montrent un effet toxique de la consommation d' alcool sur les maladies parodontales .

Une étude américaine en 2003 a évalué l'impact des habitudes alimentaires et de l'hygiène de vie sur la santé. Près de 40.000 hommes âgés de 40 à 75 ans ont été suivis durant huit années. Au terme de l'analyse, les auteurs constatent que la consommation d'alcool, même modérée ( 1 verre de vin , bière ou alcool fort ) augmente de 20% le risque de parodontite .

Au-delà, ce risque de 20% passe à 27% pour trois verres, par rapport au risque des personnes ne consommant pas d'alcool.


Une autre étude plus récente montre que la profondeur des poches parodontales augmente lorsque la consommation d’alcool augmente.
Une association plus forte avec la parodontite  a été notée lorsque la consommation d'alcool dépasse > 20 g/jour pour les femmes et > 30 g/jour pour les hommes (10 g d’alcool pur sont équivalents à un verre standard ) .

De même , des scientifiques en 2018 ont montré que le microbiote buccal était altéré chez les gros buveurs (plus de 2 verres par jour ) par rapport aux non-buveurs : augmentation des mauvaises bactéries ( responsables des maladies parodontales ) et diminution des bactéries protectrices .


Conclusion

Consommer de l’alcool au-delà d'un seuil semble accroître le risque de développer une parodontite , et de manière dose-dépendante .

Les signes biologiques et comportementaux dus à l' alcoolisme chronique  ne peuvent qu'altérer la santé parodontale  , et doivent renforcer le concept d'une prise en charge pluri-disciplinaire .

Sources

- ParoShère : Alcool et parodontite

- Etude NutriNet-Santé

- Santé Magazine

Dernière mise à jour le: 13/03/2021