130 rue de la gare 62220 CARVIN

Cabinet de parodontologie à Carvin (62)

Dr Michel Sanchez - Dentiste exclusif en soin des gencives dans le Pas-de-Calais

130 rue de la gare 62220 CARVIN
130 rue de la gare 62220 CARVIN

L'obésité et la parodontite

L’obésité correspond à un excès de graisse dans l' organisme entraînant des inconvénients pour la santé et réduisant l’espérance de vie.

Prévalence :

Les études épidémiologiques ont montré que l’obésité et la parodontite sont liées et que cette relation est exacerbée par certaines affections liées à l’obésité, comme le diabète et la dyslipidémie ( excès de cholestérol )

L’obésité concerne aujourd’hui la quasi-totalité de la planète, y compris de nombreux pays émergents :
-  35 % des adultes dans le monde sont atteints d’obésité ou de surpoids (OMS) .
- Les complications associées, en particulier le diabète et les maladies cardiovasculaires, entraînent le décès d’au moins 2,8 millions de personnes chaque année dans le monde .

En France, en 1980  , l’obésité concernait 6 % des adultes ,alors qu'en 2012 le taux atteignait déjà 15%.

Diagnostic :

Le diagnostic de l’obésité passe notamment par le calcul de l’indice de masse corporelle (IMC ) qui définit la corpulence d’une personne. Il correspond au poids (en kg) divisé par le carré de la taille (en m), méthode qui reste à ce jour le seul moyen simple pour estimer la masse grasse d’un individu. 
 Selon la classification de l’OMS, on parle de surpoids lorsque l’IMC est supérieur à 25 et d’obésité lorsqu’il dépasse 30. Chez l’enfant, il faut se référer aux courbes de croissance présentes dans les carnets de santé.

Liens entre l' obésité et la parodontite:

La parodontite est une maladie inflammatoire d'origine infectieuse, caractérisée par une destruction progressive des tissus parodontaux , aboutissant à la perte de l’ organe dentaire .

Les études épidémiologiques ont montré que l’obésité et la parodontite sont liées et que cette relation est exacerbée par certaines affections liées à l’obésité, comme le diabète et la dyslipidémie ( excès de cholestérol ) . Les principaux résultats montrent chez les obèses :

- une augmentation de 30 % du risque parodontal
 - davantage de pertes d’attache clinique ( rétraction de gencive et perte osseuse ) .

Mécanismes d'action :

Les bactéries responsables de la parodontite sont 3 à 6 fois plus nombreuses dans le biofilm dentaire des personnes obèses 

Il existe plusieurs hypothèses :

- le dépôt excessif de graisse provoque une augmentation de substances toxiques ( radicaux libres) dans les cellules de l' organisme , ayant pour conséquence une réaction inflammatoire chronique qui va amplifier celle provoquée par la parodontite .

- il existe une prédisposition génétique à l'obésité : les gènes responsables peuvent aussi augmenter l'inflammation au niveau du parodonte ( système d'attache de la dent ) .

- les bactéries responsables de la parodontite sont 3 à 6 fois plus nombreuses dans le biofilm dentaire des personnes obèses .

Conclusion :

La parodontite est une inflammation chronique des gencives et l’obésité est caractérisée aussi par une inflammation générale de faible degré :
« La maladie parodontale survient chez des patients plus vulnérables à l'inflammation - qui sont également plus susceptibles de développer une obésité  », indiquent les chercheurs dans une étude récente ( août 2019 ) . D'où l' intérêt clinique de prendre en charge les 2 maladies pour potentialiser l' action thérapeutique anti-inflammatoire .

De nombreuses études ont trouvé un lien significatif entre l’obésité et les parodontites .De nombreuses études ont trouvé un lien significatif entre l’obésité et les parodontites .

  • L’obésité et les maladies parodontales représentent des enjeux importants de santé publique.
  • Chez les personnes en surpoids ou obèses, le dépistage des maladies parodontales devrait être systématique .
  • Même si les mécanismes d'action entre les deux pathologies ne sont pas encore clairement élucidés , les études récentes montrent que le traitement parodontal est plus efficace chez les patients obèses qui suivent un régime pour perdre du poids que chez ceux qui ne font pas de régime . AGIR SUR LES DEUX FRONTS , CONFORTE LE BON SENS CLINIQUE .

Dernière mise à jour le: 12/09/2020

Article rédigé par le praticien