130 rue de la gare 62220 CARVIN

Cabinet de parodontologie à Carvin (62)

Dr Michel Sanchez - Dentiste exclusif en soin des gencives dans le Pas-de-Calais

130 rue de la gare 62220 CARVIN
130 rue de la gare 62220 CARVIN

L'hémochromatose et la parodontite

L'hémochromatose primitive ou héréditaire est une maladie génétique due à une absorption intestinale excessive de fer.

Définition

L'hémochromatose primitive ou héréditaire est une maladie génétique due à une absorption intestinale excessive de fer.
Elle entraîne au fil des années l’accumulation de cet élément au niveau de nombreux organes ( foie, pancréas, cœur,…), ce qui va les endommager.

L’ hémochromatose est liée à des mutations du gène HFE (chromosome 6) . Elle touche 3 personnes sur 100, ce qui représente 200 000 patients en France.

 Il s’agit de la première maladie génétique en France.

Elle est responsable de 2 000 morts par an.

Diagnostic et signes cliniques

Le diagnostic se réalise à partir d'examens sanguins et de test génétique .
L'analyse sanguine indique une augmentation du coefficient de saturation de la transferrine (protéine de transport sanguin du fer)  et de la ferritine (protéine permettant le stockage du fer)  .


L' hémochromatose a une gravité variable : certains malades ont peu de complications (fatigue, douleurs articulaires), d'autres associent des complications graves : diabète , insuffisance cardiaque , cirrhose et même cancer du foie .

Liens entre l' hémochromatose et la parodontite

Le fer favorise la croissance et la virulence de Porphyromonas gingivalis, l’une des principales bactéries responsables de la parodontite .

Ainsi le déséquilibre du métabolisme du fer aurait un effet sur la composition de la flore sous-gingivale. 

 Une étude montre une :

- association positive entre une saturation en transferrine > 45 % et la gravité de la parodontite ,

- une relation significative entre l'abondance de Porphyromonas ( et autres paro-pathogènes ) et la saturation de la transferrine.

Conclusion

Les patients atteints d' hémochromatose présentent  plus de risque de développer une maladie parodontale, et cette information doit leur être communiquée lors de leur prise en charge.


       

Sources : FERIF / Parcours hémochromatose en Ile-de-France

              Etude « Hémoparo » / Dr .Cécile BRIAND et Dr. Martine BONNAURE-MALLET ; 2013 .

Dernière mise à jour le: 08/11/2020

Article rédigé par le praticien