130 rue de la gare 62220 CARVIN

Cabinet de parodontologie à Carvin (62)

Dr Michel Sanchez - Dentiste exclusif en soin des gencives dans le Pas-de-Calais

130 rue de la gare 62220 CARVIN
130 rue de la gare 62220 CARVIN

Rétraction des gencives suite à une maladie parodontale ou parodontite

Les parodontites sont des infections bactériennes (microbiennes) qui affectent et détruisent les tissus de soutien qui entourent les dents. Le parodonte est constitué de la gencive, du ligament alvéolo-dentaire, du cément et de l’os alvéolaire.

La récession des gencives est une conséquence de la maladie parodontale, après la perte osseuse notamment.

Lorsque le parodonte du patient est atteint, les gencives peuvent être inflammatoires, irritées et gonflées avec des modifications de leur couleur. Avec la progression de la parodontite, les poches parodontales s’approfondissent et la perte osseuse s’aggrave .  A partir de 50% de perte d'attache apparait une mobilité et/ ou un déplacement des dents.
Après un traitement adapté (lire aussi : " Le traitement des parodontites" ,"le patient et son traitement parodontal"), l’inflammation des gencives et l'oedème  disparaîssent,  et la gencive va reprendre un aspect sain et fibreux , une couleur plus rose . La cicatrisation donne alors le sentiment d’une rétraction gingivale augmentée ,  liée en fait au repositionnement plus bas de la gencive consécutif à la perte osseuse.

Ce changement peut entraîner des sensibilités en exposant les collets des dents mais aussi avoir des conséquences esthétiques :

  • Apparition de triangles noirs entre les dents
  • Les dents peuvent paraître plus longues
  • Expositions possibles des limites prothétiques
  • Sensibilités accentuées au froid
5.09_gencives
5.09_gencives

Suite à la parodontite et la perte osseuse qu'elle engendre , les gencives sont rétractées .

Différentes techniques existent pour pallier ces inconvénients

Différentes solutions peuvent alors vous être proposées : chirurgicales , prothétiques, orthodontiques .

1) Des techniques prothétiques, en dessinant une nouvelle forme des dents (  facettes ou couronnes en céramique ) permettant de réduire les espaces entre les dents  ou  plus simplement le renouvellement des anciennes couronnes avec des bords adaptés à la nouvelle position gingivale .

2) Des techniques chirurgicales favorisant la régénération de l’os alvéolaire et de ce fait améliorant l’esthétique de la gencive ou de chirurgie plastique parodontale ( greffe de conjonctif ) associée pour modifier la position de la gencive. Mais ces techniques  à visée esthètique ne  produisent un résultat optimal que sous des conditions strictes , notamment une perte osseuse proximale ( inter-dentaire ) minime ; ce qui est malheureusement rarement le cas de nos patients atteints de parodontite ...

Ces techniques sont fréquemment associées afin de permettre l’apport d’un volume osseux et gingival plus conséquent.
Les techniques parodontales et prothétiques sont souvent associées pour améliorer l’esthétique.

3) Des techniques orthodontiques , après réduction minime ( par meulage ) du diamètre des incisives , puis en rapprochant ces dents , permettent de diminuer l' effet " trou noir " des espaces inter-dentaires , et améliorer ainsi l'esthétique du sourire.

Nos conseils

  • Une surveillance dentaire régulière permettra d’éviter ou de limiter l’impact des maladies parodontales et de leurs conséquences.
  • Les solutions de réparation , après le traitement parodontal initial ,seront choisies en fonction de votre cas et après un dialogue avec votre dentiste et les différents spécialistes : parodontiste , orthodontiste , ...

Dernière mise à jour le: 12/09/2020

Article rédigé par le praticien